Samedi, le 13 novembre à 20h

Auditorium du Conservatoire

Organisateur: Ambassade d’Italie

Les Toccatas de Johann Sebastian Bach
Inspiration et Innovation

 

Alessandro Urbano, clavecin

Musique de G.Frescobaldi, J.J.Froberger, A.Vivaldi, J.S.Bach

 

Les toccatas pour clavecin de Johann Sebastian Bach ont été composées à partir du 1703. Johann Sebastian Bach avait 18 ans.

La composition de ces pièces a été terminée en 1709 et encore remaniée par la suite par plusieurs mains, jusqu’au 1714 selon certains sources. Il s’agit d’un corpus d’une grande variété de styles. Inspiré par des compositeurs comme Girolamo Frescobaldi, Johann Jakob Froberger, Arcangelo Corelli, Antonio Vivaldi, le jeune Johann Sebastian Bach reprend certains éléments de leur répertoire et les élabore en différentes manières.

Aujourd’hui, les toccatas pour clavecin de Bach sont peu jouées et les exécutions connues répondent toujours à une façon toute à fait traditionnelle de traiter le clavecin. Est-ce cela ce que Bach avait imaginait ? Impossible à dire, mais des considérations peuvent être faites.

A la lecture de ces toccatas on a l’impression que Bach utilise le clavecin comme instrument pour étudier et tester différentes manières de composer, inspiré par les éléments des compositeurs anciens et ayant toujours dans son imaginaire le son de l’orchestre en différentes effectifs. Nous voici à l’innovation : le clavecin utilisé comme résumé d’un orchestre.

On ressent effectivement, dans ces toccatas, l’imitation du Concerto Grosso, ce qui n’est pas marqué de façon explicite dans la partition – autre indice d’une composition destinée probablement à soi-même – mais qu’on peut facilement déduire de l’écriture.

A travers cette vision orchestrale, le clavecin s’éloigne effectivement de sa propre tradition et rejoigne la souplesse des nuances d’orchestre, donnant une nouvelle image à ce recueil. On se retrouve tout de suite devant à des contrastes sonores bouleversants et révolutionnaires : voilà la réputation qu’on connaît de Johann Sebastian Bach.

Alessandro Urbano

 

Entrée gratuite / Réservation obligatoire

 

L’Auditorium est limité à 300 places.

Entrée uniquement avec Covid-Check:

    • vacciné contre la COVID-19. 
    •  résultat de test COVID-19 négatif (test PCR valable 72h ou test antigénique rapide valable 48h )
    • rétabli après avoir eu la COVID-19 (le certificat de rétablissement est valable entre le 11e le 18e jour après le test PCR positif).